Actualités

Santé, sécurité et qualité de vie au travail : le salon Préventica Bordeaux 2018

Préventica, salon dédié à la santé, sécurité et qualité de vie au travail ( QVT ) se termine aujourd’hui à Bordeaux.  Cet évènement qui attire plus de 9000 professionnels de la santé et sécurité au travail en entreprise, propose un salon de 380 exposants doublé d’un congrès de plus de 200 conférences du 2 au 4 octobre au Parc des Expositions de Bordeaux Lac.

La santé, sécurité et qualité de vie au travail est une priorité de GT Logistics. C’est pourquoi plusieurs experts de l’équipe s’y sont rendus.

Retour sur les grandes tendances :

L’innovation

L’innovation reste une thématique fortement liée aux questions de santé, sécurité et qualité de vie au travail. De nombreux stands d’exosquelettes et de cobots proposent des solutions afin d’améliorer les conditions de travail dans les activités nécessitant de la manutention ou des gestes répétitifs. L’innovation c’est aussi des solutions digitales, du e-learning pour sensibiliser, former ou proposer des programmes d’actions en entreprise.

Cependant, l’innovation reste encore un sujet débattu comme l’indique le thème de de la conférence inaugurale « L’innovation : facteur de risque et/ou de prévention ? »

La communication et l’approche collective

Là encore, des sujets en relation étroite. La communication verbale mais aussi visuelle va permettre d’ancrer la culture sécurité. Elle soutient l’approche collective, dont la référence est revenue dans de nombreuses conférences qu’il s’agisse de santé, sécurité et qualité de vie au travail. Nous retiendrons, notamment, cette définition de la qualité de vie au travail donné par un intervenant de l’ANACT (L’agence nationale pour l’améliorations des conditions de travail) : « bien vivre son travail, bien le faire, le faire collectivement et durablement. »

L’approche collective c’est, par exemple, la consultation des équipes en amont d’un changement. Ou encore, la visibilité des charges de travail de chacun et la connaissance des autres postes de travail. Cette approche collective permet à chacun d’exister dans le travail au milieu du tout que représente l’entreprise. La communication est le pilier de ce décloisonnement.

L’expérimentation

Le principe d’amélioration continue, que nous autres prestataires de sous-traitance industrielle connaissons bien, est également plébiscité. L’expérimentation est nécessaire pour avancer : se donner le droit à l’erreur, garder ce qui fonctionne et changer le reste.

Cette édition de Préventica met donc bien l’accent sur ce qui nous paraît essentiel : la santé, la sécurité et la qualité de vie au travail n’est pas qu’une question d’équipements et de techniques. Elles sont avant tout profondément liées à l’organisation, la culture et le management de l’entreprise.