Actualités

Mobilité et évolution : Francisco responsable d’exploitation

Un métier, un homme

Encourager la mobilité, c’est proposer aux talents plus de responsabilités, de nouvelles aventures et d’autres horizons.  L’histoire de Francisco en est la pleine illustration. Il faut dire que, comme Francisco le reconnait lui-même, il ne tient de toute façon pas en place.

Mobilité : plus de responsabilités

Francisco avait déjà plusieurs expériences logistiques, dont une dans l’automobile lorsqu’il rejoint GT Logistics. « Au bout de 10 ans, j’en avais fait le tour. J’avais besoin d’un nouveau challenge ». Même si entre temps, il était passé par l’industrie médicale, c’est pour la prestation de sous-traitance logistique dédiée à son ancien employeur dans l’automobile que Francisco rejoint GT Logistics, à Châlette-sur-Loing (Loiret). D’abord, en tant qu’intérimaire, il est employé comme agent logistique en CDI un peu plus tard. Deux ans plus tard, il passe chef d’équipe. Il va, alors, avoir de plus en plus de responsabilités opérationnelles.

Mobilité et dispositif GIGT : de nouvelles aventures

Ce qui a tout de suite emballé Francisco chez GT Logistics, c’est le dispositif du GIGT. Ce groupement rassemble les salariés exemplaires et volontaires de tous les sites. Ils forment une cellule capable d’intervenir n’importe où, dans les plus brefs délais pour prêter main forte. En effet, ils interviennent pour encadrer un démarrage d’activités, d’assurer une prestation ponctuelle nécessaire pour un client, ou encore d’aider dans une situation d’incident. « Les interventions que j’ai fait dans le cadre du GIGT m’ont énormément appris. D’une part, chaque secteur d’activité est spécifique, je me forme à de nouvelles procédures et c’est très enrichissant. D’autre part, au-delà de l’expérience métier, j’ai appris beaucoup humainement. C’est l’occasion de rencontres marquantes. On se retrouve dans une situation délicate, tous collaborateurs GT Logistics mais sans se connaître forcément. C’est l’urgence, il y a de l’adrénaline. Il faut former un noyau dur et se mettre tout de suite dans le bain. Cela crée des liens ! C’est valorisant aussi.  J’aime ses interventions qui sont à chaque fois un nouveau challenge. Il y a de l’action! »

Mobilité : de nouveaux horizons

Effectivement, la dernière aventure de Francisco la menait bien loin du Loiret. En 2016, GT Logistics démarrait sa prestation pour un industriel agroalimentaire et proposait à Francisco un poste de responsable d’exploitation à Montauban (Tarn-et-Garonne). « J’ai bien sûr saisi cette opportunité qui représentait à la fois une évolution et un nouveau challenge. En plus, les démarrages c’est ce que je préfère car tout est à construire. Et en plus, cela m’emmenait dans un nouveau secteur d’activités. » Francisco éprouve de la gratitude pour son parcours. « j’ai fait quelques boîtes, et bien c’est la première fois que je vois cette reconnaissance de l’humain et cette opportunité d’évoluer. Ici, chacun est un maillon d’une chaîne. On forme une véritable équipe. »

A présent, le quotidien de Francisco est à la fois très managériale et opérationnelle. « En bref, je dois m’assurer que tous les flux fonctionnent bien, anticiper et identifier les éventuelles problématiques. J’épaule les chefs d’équipe. Nous sommes une petite équipe de 17 personnes et on s’entend super bien. Il y a une très bonne ambiance ». Cependant, vous pensez bien que le quotidien de ce jeune grand-père de 50 ans ne se résume pas à cela. Car il le dit si bien « la logistique c’est un mouvement permanent, c’est pour cela que j’y suis bien! » Donc, il y a la logistique, la famille, 4 enfants, 1 petit-enfant, la pêche, les courses de VTT et sa passion pour les vieilles voitures. Non pas pour les garder mais pour les retaper! Et dès que l’une est terminée, il recherche déjà la prochaine. Car, une chose est sûre, cet impatient pragmatique croque la vie à pleine dent « Il ne faut pas perdre son temps. Il faut que cela pulse! »