Prestataire sur-mesure

Lean Management

GT Logistics, le prestataire logistique, met en œuvre sur ses sites de prestation logistique un outil d’amélioration continue développé en interne : le Pac’GT, ou Protocole d’Amélioration Continue GT. Le Lean Management complète cette démarche d’amélioration continue.

Le Lean Management chez GT Logistics

Cet outil, basé sur le déploiement de méthodes de management et de communication, se traduit par la mise en œuvre de points réguliers d’information et d’échanges et, dans le même temps, par la constitution de cercles de qualité animés par du personnel volontaire directement impliqué dans les actions à mener.

La communication s’articule ainsi autour d’un outil de reporting visuel, dont la construction, commune à tous nos sites de prestations, met à disposition de chacun indicateurs, informations et consignes, et tout ce qui concerne les résultats liés à l’application des actions d’amélioration continue.

Chaque semaine, les informations sont actualisées, puis présentées et expliquées aux équipes dans le cadre de points d’information animés.

Les cercles qualités, animés par les opérateurs eux-mêmes, abordent des questions relatives au domaine HQSE et construisent, de concert avec leur manager, les chantiers d’amélioration continue à mener.

Cette démarche d’amélioration continue trouve depuis 2008 un second écho avec le Lean management : GT Logistics a initié une campagne de projets lean « d’amélioration par percée » sur différents sites clients.

Cette campagne a ainsi permis d’implanter sur divers sites les valeurs du lean et former divers niveaux de personnels au niveau « Green Belt », stade de formation consistant en la mise en œuvre d’une démarche complète « DMAIC » :

• Définir : le projet, ses bornes, les attentes du client et les variables d’ajustement.
• Mesurer : le processus, quantifier les volumes et qualifier l’existant.
• Analyser : les résultats et, en fonction, sélectionner des pistes d’amélioration.
• Innover : via des investissements, mais aussi de simples réorganisations fonctionnelles.
• Contrôler : la portée des améliorations, mais aussi pérenniser le changement dans le temps.